Statuts

Extrait des statuts

PRÉAMBULE

L’abus du cyberespace par des moyens électroniques ultrasophistiqués confronte les responsables TIC et de la protection des informations ainsi que les gestionnaires de crise et les autorités à de nouveaux défis en constante mutation dans les trois domaines de dangers et menaces suivants:

  • Espionnage: les attaques ciblées visent l’accès à des données et informations confidentielles.
  • Sabotage: les attaques via des logiciels malveillants visent à pénétrer dans des installations de contrôle pour saboter des infrastructures stratégiques.
  • Criminalité: la professionnalisation et l’internationalisation croissantes de la criminalité informatique et internautique (cyber-crime) entraînent d’importes pertes sur les plans privé et économique.

Tandis que de simples incidents sont couverts par des contrats de niveau de service (Service Level Agreement – SLA), il faut parfois des années avant d’identifier les attaques plus complexes, qui, une fois découvertes, peinent à être évaluées rapidement.

Il s’agit, grâce à CE-P, d’offrir un moyen de recourir efficacement aux connaissances des experts de l’industrie TIC en cas d’incidents graves. La priorité absolue des membres de l’association est d’identifier les cyber incidents graves et de les analyser de sorte à ce que les entreprises sous contrat puissent les résoudre efficacement.

L’association s’adresse aux entreprises (ou filiales) suisses qui, grâce à leurs propres experts, alimentent le pool et contribuent par là même à l’évaluation des cyber incidents graves.

OBJECTIF

L’association poursuit les objectifs suivants:

  • Le réseautage du savoir-faire TIC privé pour…
  • …intensifier et systématiser le transfert de connaissances au service de la lutte contre les cyber incidents graves qui dépassent le cadre des ressources personnelles ou contractuelles des victimes.
  • L’amélioration des connaissances phénoménologiques
  • Le développement des compétences techniques
  • La progression de la prévention
  • La mise à disposition d’un interlocuteur central pour l’administration publique

L’association ne poursuit aucun objectif commercial et ne prétend à aucun profit mais elle travaille avec des comptes d’entreprise équilibrés.

DOMAINES D’ACTIVITÉS

La réalisation de ces objectifs est assurée en premier lieu par des activités communes dans les domaines suivants:

  • intermédiation d’experts dans certains cas concrets
  • échange d’informations et transfert de connaissances
  • documentation des mesures entreprises
  • présentation des mesures entreprises

En second lieu viennent

  • les stages d’observation mutuelle
  • les études sur le chiffre noir et la réduction de ce chiffre